ASBL Greenotec

Modification des compositions des couverts et des plantes compagnes en colza

La météo peu clémente de cet été nous oblige à décaler les dates de semis des couverts et du colza. Pour éviter de gaspiller des semences, en semant des espèces qui se développeront peu cet automne, il peut être opportun de revoir la composition des couverts d’interculture.

Le tournesol, le nyger, les vesces communes et velues ainsi que le fenugrec, le trèfle d’Alexandrie et le sarrasin sont des espèces estivales, ayant besoin de chaleur et de jours longs pour se développer. Il est toujours envisageable de les semer actuellement mais le retour sur investissement sera très faible (production de biomasse, structuration du sol, captage d’azote, …). voir négatif si le couvert est trop peu dense et laisse la place aux adventices... Nous vous conseillons donc d’opter pour des espèces moins exigeantes en chaleur, à savoir les radis (chinois et fourrager), la phacélie, le lin, les moutardes (blanches, brunes, d’Abyssinie) ou les avoines (noire, blanche et brésilienne). Si vous semez avant le 10/09, vous pouvez également ajouter de la féverole de printemps ou de la vesce pourpre. Après cette date, leur développement sera beaucoup plus faible. Nous vous conseillons également d’augmenter vos densités de semis 5-10% vu la date avancée.

Vous pouvez toujours semer du seigle, de l'avoine d’hiver, du trèfle incarnat ou des protéagineux d’hiver (vesce, pois, féverole) pour conserver vos couverts durant l’hiver et maximiser leurs effets bénéfiques. Attention toutefois au semis et à la fertilisation au printemps.

Concernant les plantes compagnes en colza, le trèfle d’Alexandrie, la gesse, le fenugrec et la lentille fourragère n’auront plus beaucoup d’effets s’ils sont semés maintenant. Nous vous conseillons de ne conserver que les féveroles et/ou le lin, qui peuvent se développer à de plus faibles températures. Les couverts permanents non gélifs, trèfle blanc nain, lotier corniculée, luzerne, … peuvent par contre être semés jusqu’à la mi-septembre sans soucis.

Plus d’infos : http://www.greenotec.be/pages/c-est-pratique/optimiser-ses-intercultures/aide-a-la-creation-de-melanges-de-couverts-vegetaux.html

Ou http://www.greenotec.be/contact/

Il était une fois dans nos sols Bande Annonce

IL ÉTAIT UNE FOIS DANS NOS SOLS Bande Annonce (Greenotec 2021)

Notre Film-documentaire sera rediffusé au cours de l'année et le planning de diffusions sera disponible ici même et sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/GreenotecASBL

Si vous voulez le diffuser pour une occasion spéciale, veuillez-nous contacter dans l'onglet contact ci-dessus.

Le colza associé en Images

Saison culturale du colza associé en images

Les agriculteurs developpent une agriculture plus respectueuse de l'envirronnement. Ils mettent en place l'Agroécologie sur leur exploitation.

Qu'est ce que l'Agroécologie ?

Maximiser les services écosystémiques sur l'exploitation pour diminuer voir supprimer :

  • Les engrais chimiques
  • Les pesticides
  • Le travail du sol

 

Les principes de l’agroécologie

1. Réduire l’utilisation d’intrants et de substances artificiels qui nuisent à l’environnement

  • Favoriser les intrants "locaux" permettant d'effectuer des interactions biologiques,
  • Utiliser des plantes captant naturellement de l'azote atmospherique et le restituant à la culture suivante,
  • Usage systématique d’engrais verts et d'intercultures,
  • Rotation des cultures,
  • Utiliser des associations de plantes pour diminuer les attaques d'insectes,
  • Diminuer les passages d'outils et donc de consommation de fuel.

2. On augmente la couverture

  • Pour minimiser l’érosion des sols,
  • Pour couvrir le sol et diminuer l'implantation des mauvaises herbes,
  • Pour diminuer la perte d’eau et d’humidité,
  • Pour éviter de poluer les nappes.

3. Promouvoir une activité biologique des sols, afin que ceux-ci deviennent plus fertiles.

  • Limiter le travail du sol pour un sol vivant,
  • Nourrir son sol avec de la matière organique pour activer cette activité biologique.

4. Maintenir la richesse des écosystèmes,

  • Association de cultures
  • Rotation des cultures
  • Integration des élevages
  • Augmenter les habitats (haie, zone refuges, bandes fleuries,..)

 

Le Festival de l'Agriculture de Conservation

Aftermovie Festival de l'Agriculture de Conservation 2018

L'Agriculture de Conservation:
Focus sur le sol

Contribution du Canton de Berne (Office de l'agriculture et de la nature, Protection des sols) à l'année internationale des sols 2015

ECOSFIX - entre recherche et terrain : l'agriculture de conservation

Test à la bêche

La recherche

Nous étudions le travail de sol (Strip-Till, TCS, SD...), la gestion des couverts végétaux (intercultures courtes, destruction des couverts...), ainsi que l'optimisation des itinéraires techniques en grande culture (colza associés...) via des essais de terrain répétés sur plusieurs années.

La vulgarisation

Tous les ans nous organisons de nombreuses journées d'étude:

  • Coins de champ: visite et présentation des résultats d'essais
  • Conférences organisées autour d’une thématique avec interventions d’experts
  • Organisation de journées d’études
  • Organisation de voyages d’études

 

Le Conseil

Conseil aux agriculteurs sur base des résultats obtenus grâce aux expérimentations menées.

En contrepartie d'une cotisation annuelle de 20 €, tout agriculteur (Belgique ou étranger) peut s'affilier à l'association et bénéficier :

  • d'un accès permettant de consulter l'ensemble des résultats des recherches menées par l'association sur les TCS
  • de newsletters envoyées par email
  • d'invitations personnelles aux journées d'étude que l'association organise

http://www.greenotec.be/contact/demande-d-affiliation-pour-l-annee-2017.html

Avec le soutien financier de la région Wallonne: