Essai interculture courte 2014

Contexte et objectif de l'essai

La présente recherche vise à étudier la faisabilité de la mise en place de cultures intermédiaires dans un contexte d’interculture courte. Celle-ci peut être définie comme la période située entre deux cultures principales, une étant récoltée en été (pois, haricot) et la suivante semée à l’automne (froment, orge).

Dans le nouveau PGDA un texte réglementaire a été introduit, il est applicable depuis du 15 juin 2014 :

Sous-section 4. Autres conditions supplémentaires applicables en zone vulnérable

Art. R.222 bis. § 1er. En zone vulnérable, pour le 1er septembre, une culture de couverture composée d'un maximum de 50 % de légumineuses en poids du mélange de graines est implantée après toute culture de légumineuses récoltée avant le 1er août et suivie d'une culture de froment. Ce couvert est détruit à partir du 1er octobre. § 2. Le paragraphe 1er ne s’applique pas si une culture est implantée entre la culture de légumineuses récoltées avant le 1er août et la culture de froment.

Dispositif expérimental

Le dispositif expérimental comprend 10 parcelles de 4m de large sur 10m de long en 4 répétitions.

Numéros de l’objet

Dose de semis

Description

1

/

Témoin sol nu

2

8 kg/ha

Moutarde blanche

3

11 kg/ha

Nyger

4

100 Kg/ha

Avoine blanche

5

40 kg/ha

Mélange Plante-Compagne de chez Jouffray-Drillaud

Vesce commune, Vesce pourpre; trèfle d'Alexandrie

6

20 + 10 kg/ha

Avoine Brésilienne + trèfle d'Alexandrie

7 27

Sarrasin

8

1 + 4 kg/ha

Moutarde blanche + Phacélie

9

80 + 20 kg/ha

Mélange Chlorofiltre 26 de chez Jouffray-Drillaud

Avoine blanche + Vesce pourpre

10

70 + 30 + 20 kg/ha

Avoine de printemps + Gesse fouragère + fénugrec

 

 

Analyse et interprétation des résultats

Résultat de la biomasse des intercultures courtes

Mesure du rendement et de la qualité technologique du Froment d’hiver

Rendement du froment d’hiver

 

Plus d'informations sur cet essai très bientôt !...